Yo les gens!

Je commence cette rubrique avec pour but de faire découvrir des mangas ou des animés, plutôt orientés horreur et psychologie. Je déconseille aux moins de douze ans.

Elfen Lied: l'animé

Donc, pour débuter, Elfen Lied, un animé relativement peu connu (c'est pour ça que je commence par celui-là). Je ferai la critique manga une fois que je l'aurai lu. *.* Bref.

Elfen Lied, de Lynn Akamoto, est un seinen souvent décrit comme utilisant du ecchi et du gore inutile. Ce avec quoi je ne suis pas d'accord.

Le synopsis, c'est (en gros): un virus s'est propagé, et la plupart des nourrissons deviennent des Diclonius: des êtres extrêmements dangereux à cause de leurs pouvoirs. Ils sont recueillis à la naissance par un laboratoire qui mène des expériences. Le truc, c'est que l'une d'elles arrive à s'échapper. On a une vue sur plusieurs personnages intéressants (dont cette dernière) et souvent attachants.

Déjà, il ne faut pas faire attention aux dessins plutôt amateurs, au début de l'animé. Ça s'arrange nettement dès l'épisode deux. Ensuite, malgré l'aspect très ecchi et relativement niais dans les premiers épisodes, on rentre de plus en plus dans une ambiance sombre et aussi plus mature.

Enfin bref, pour ceux qui ont appréciés Tokyo Ghoul, par exemple, cet animé vous plaira sûrement. Il peut aussi faire penser à School Days, par les traits de dessin et le personnage principal qui ressemble comme deux gouttes d'eau à Makoto, et sa voix qui, en VF, est la même.

Enfin, va t'en rendre compte par toi-même! ^^

Et pour ceux qui auraient déjà vu l'animé, je propose rapidement une théorie.

SPOIL

En gros: Lucy/Nyu se fait "arracher" une de ses cornes par numéro 35, la Diclonius la plus pluissante (mais assez immature, on est d'accord). Ensuite, lorsqu'elle se rend à l'armée, elle perd sa deuxième corne; mais on aperçoit également deux de ses "bras" ou "vecteurs" qui s'élevent.

Je suppose donc que Lucy a voulu perdre son côté Diclonius pour être quasiment à 100% humaine. C'est sûrement pour ça qu'on voit quelqu'un sonner à la porte de chez Kôta (t'as bien pensé que c'était elle, quand même, nan?) sans cornes, mais avec une silhouette ressemblant fort à celle de Lucy/Nyu. On peut aussi intégrer le fait que, lorsque la boîte à musique s'arrête, l'horloge (que Nyu a passé tant de temps a réparer) se met subitement à marcher. C'est peut-être un signe que c'est elle, qui revient.

En tout cas, si ça te chante, partage ta théorie dans les commentaires.

À plus!

Ah, et juste si je devais noter cet animé sur dix, je mettrais... 8/10. Voilà. Juste comme ça.

Retour à l'accueil