Yo les gens!

Cette fois, je vais vous causer de Deadman Wonderland, un manga de treize tomes adapté en animé de douze épisodes, que je déconseillerai aux moins de quatorze ans.

En gros, c'est un collégien dont la classe se fait entièrement décimée par un "homme en rouge". Il est le seul survivant, et du coup... il est le seul suspect. Et donc il est condamné à mort. '-'

Euh... ouais, c'est un peu rapide comme entrée en scène, j'suis d'accord. "La vie est injuste", quoi.

Le truc, c'est qu'au lieu d'être exécuté, il est envoyé dans une prison privée du Japon, qui fait participer ses prisonniers à des jeux et attractions pour aider à développer financièrement la capitale. C'est un lieu connu autant pour son rôle de prison que pour son rôle d'attrape-touristes.

Je trouve cette idée pas mal, et la suite est bien développée aussi. C'est un peu gore parfois, heureusement Shiro est là pour détendre l'amosphère. Au début, du moins. ^^'

Bref, je recommande à ceux qui aiment bien les animés/mangas que j'ai présentés jusqu'à présent, et notamment aux amateurs d'Another, Tokyo Ghoul ou Elfen Lied! Je lui mettrais la note de 7/10!

Arigatô. :3

Animés/mangas #8 : Deadman Wonderland
Retour à l'accueil