Bien le bonsoir !

Shiki est au départ un roman de Fuyumi Ono (adapté aussi en manga) publié en 1998. Ici, on va parler de l'anime de vingt-quatre épisodes (dont deux hors-scénario), tiré de ce roman (que je n'ai pas lu, donc pas d'influence, en revanche si c'est votre cas, votre avis pourrait être intéressant) !

Synopsis

L'anime se centre au début sur Megumi Shimizu, une jeune fille qui désespère d'habiter dans Sotoba, un petit village, et préférerait déménager en ville. Elle est amoureuse de Natsuno Yuuki qui ne la regarde même pas.

Mais tout change lorsque la famille distinguée des Kirishiki aménage. Megumi s'en approche par curiosité et disparaît avant que l'on retrouve son corps, quelques jours plus tard.

Cependant, Yuuki l'aperçoit derrière sa fenêtre après cet accident...

 

Mon avis

Scénario et ambiance : 3/4

Avant tout, je vous rassure, et ce n'est pas du spoil, l'anime ne se résume pas qu'aux vampires. Il y a plus que ça. Donc, même si vous êtes comme moi et ce thème vous déplaît, restez jusqu'au bout !

L'histoire met un peu de temps à démarrer, surtout dans le sens où les éléments pour bien comprendre la situation nous parviennent au bout d'un nombre d'épisodes assez élevés. Mais au moins, il y a du suspense. Le scénario est en fait très centré sur les personnages, leur psychologie et leurs actions vis-à-vis de la situation à laquelle ils doivent faire face.

Dieu est au final assez présent, à travers le personnage de Seishin, mais n'est pas nécessaire à la compréhension du message que transmet l'anime Shiki car, par dessus-tout, et surtout dans les derniers épisodes, cet anime crée un véritable questionnement au sujet du "bien" et du "mal", un peu à la façon de Tokyo Ghoul : nous montrant successivement la situation du point de vue d'Ozaki, l'humain qui se bat pour sauver des vies (humaines), puis les shiki, qui se battent pour sauver leurs vies. Cette transition se fait d'ailleurs grâce aux personnages centraux de Yuuki et Seishin.

Enfin, je ne vais pas en dévoiler plus, vous verrez par vous-même !

 

Personnages et leur développement : 2/3

Les personnages sont nombreux, différents, intéressants et se multiplient au fur et à mesure des épisodes. C'est dommage que pour certains, leur histoire personnelle ne soit pas très approfondie, comme TatsumiOzaki ou même Seishin. Et malgré l'abondance de personnages, seulement trois ou quatre sont vraiment utiles et présents.

 

Style graphique : 2/2

Un style assez spécial, très "pointu" et détaillé. On finit par s'y habituer, et le chara-design des personnages est particulier mais permet de très bien faire ressortir les émotions des personnages (notamment la peur ou la folie...). 

Par contre, il y a certains choix que je ne comprends pas, comme les yeux de Seishin qui, vous le verrez, sont étrangement faits, ou la quantité de sang vraiment exagérée sur les derniers épisodes qui gâche un peu l'aspect réfléchi et profond de l'anime.

Yuuki et Shimizu

 

Bande-son : 1/1

L'OST de Shiki est vraiment super, les musiques restent vraiment en tête et collent tout à fait à l'ambiance sombre et mystérieuse de l'anime aussi.

 

Total : 8/10

En bref, un anime que je conseille, qui met un peu de temps à démarrer pour de bon mais que j'ai beaucoup apprécié pour ses personnages, l'évolution du scénario et aussi pour le message qu'il véhicule et la réflexion qu'il crée, comme je le dis plus haut.

 

Bonne année !

Retour à l'accueil